Loisirs et détente au naturel

Le Gua des Brasses, base nautique en liberté

L’art de séduire avec discrétion

Leitmotiv de l’équipe municipale de La Salvetat-sur-Agoût : « Tout faire pour accueillir dans la paix et dans un décor champêtres, ne rien défaire de ce que la nature a posé là… » À la fin du printemps de 2015, le désir est devenu réalité. Véritable gageure des élus, la nouvelle base nautique du Gua des Brasses existe maintenant et s’inscrit au mieux dans le cadre environnemental de cette rive du lac de la Raviège. Un exploit ? On n’en est pas loin tant il a fallu batailler pour convaincre et obtenir les moyens de la réalisation. Thibault Estadieu et l’équipe municipale n’ont plus qu’à « piquer une tête » dans l’eau du lac pour rafraîchir des neurones par trop sollicités et, ainsi, baptiser leur belle réussite.

Qu’en est-il ? Prenez une rive de lac en pente douce inscrite dans une légère courbe aux pieds de champs et de prairies, au lieu-dit Gua des Brasses. Imaginez-y un port, une plage, un espace vert de détente, une aire de pique-nique et quelques installations de sécurité. Un plan de mise à l’eau pour bateaux, également. La petite route d’accès (en sens unique) part du pont de Calas et s’en retourne sur la D 14E3 au rond-point de Condax. En bordure de route, un large parking existe, relié à la plage par un court chemin en sous-bois.

Le plus avantageux des plaisirs

Les estivants comme les montagnards et les Salvetois découvrent une large et douce plage de galets située entre les eaux du lac et un bel espace de gazon voué au farniente. Avec une pataugeoire flottante pour enfants. La zone de baignade est délimitée par un réseau de bouées. En saison, elle est surveillée par un maître-nageur. Proche du plan de mise à l’eau pour bateaux, un chalet abrite un poste de secours et des toilettes. Enfin, une série de pontons flottants compose un embarcadère sécurisé auquel peuvent être amarrées une bonne dizaine d’embarcations.

Alentours, les espaces naturels ne sont pas mis à mal. Ils participent largement à la qualité de l’endroit, le petit bois tout de fraîcheur surplombant la plage ayant été transformé en aire de pique-nique ombragée. Un ruisseau traverse également l’espace engazonné, de superbes roseaux prolongent la plage. Ainsi, sur une montagne verte et ondoyante où l’eau est omniprésente, la base nautique du Gua des Brasses prend bien sa place, qui affirme une discrétion de bon aloi et développe une capacité de séduction sans fard. Le plus avantageux des plaisirs.

Pourquoi le Gua des Brasses

Le choix de la création d’une nouvelle base nautique sur des terres communales, au Gua des Brasses, a été effectué en 2014, consécutivement à la réalisation d’importants travaux EDF sur le barrage du lac de la Raviège qui ont provoqué une spectaculaire baisse du niveau des eaux et rendu impraticable la base des Bouldouïres. Un choix imposé, en quelque sorte…

Mais un excellent choix car, depuis les prémisses de l’été de 2015, après que la base des Bouldouïres ait retrouvé plénitude et vocation, la nouvelle et discrète base nautique du Gua des Brasses s’impose désormais comme un lieu à part, un lieu de calme champêtre au cœur des silences naturels, un lieu voué aux plaisirs de la quiétude, du farniente et de simples joies de l’eau. Aujourd’hui, un luxe.

guabrassespiquenique540x360
Depuis la fin du printemps 2016, une aire de pique-nique est ouverte sous les ombrages d'un petit bois dominant la plage

Images de réalisations en un lieu peu ordinaire


Contrariant un vent décoiffant,

La paisible inauguration du Gua des Brasses

Allez savoir pourquoi, le mercredi 8 juillet 2015, les cieux ont brusquement décidé de faire chuter le thermomètre après des jours et des jours de canicule. La température fraîchissant, un vigoureux vent a soufflé sur la montagne, s’engouffrant sans état d’âme dans la vallée de l’Agoût pour brasser les eaux du lac de la Raviège et, peut-être, tenter de contrarier un événement porté par l’équipe municipale de La Salvetat-sur-Agoût : L’inauguration de la base nautique du Gua des Brasses.

Dans les coulisses de la manifestation, il a d’abord été difficile d’ordonner les tables de l’apéritif-dînatoire ouvert aux invités en fin de matinée. Les verres ont allégrement suivi le sens du vent, les serviettes en papier s’enfuyant jusqu’aux prairies d’alentours. Heureusement, la plage de galets a mis quelques gros cailloux à disposition qui ont solutionné ces problèmes d’instabilité et d’envols. Le ressac des eaux, vague plagiat d’une marée, a ythmé les efforts de fixation des toiles illustrées évoquant le lac de la Raviège, les travaux de construction du barrage hydro-électrique, l’inondation de la vallée, etc…

Quand Thibault Estadieu, le maire du village, a récupéré son écharpe tricolore et que les invités de la fête ont pu l’entendre évoquer l’historique de l’existence de la nouvelle base nautique du Gua des Brasses, le vent a marqué une courte pause. Sans doute pour pallier la discrétion d’une timide sonorisation. Le premier édile a donc parlé, suivi par Hervé Mesplou, directeur du Groupement d’Exploitation hydraulique Tarn-Hérault-Aveyron, et Hervé Daubeuf, responsable de la mission Eau-Titre Environnement, représentant tous deux EDF, venus à la tête d’une importante délégation d’entreprise. Propos historiques et techniques ont retenu l’attention, symboles affirmés d’une réelle symbiose élus de La Salvetat-sur-Agoût – entreprise EDF.

Qui est également venu ? La liste est suffisamment longue pour en retenir l’essentiel : La plupart des maires et des représentants des communes d’alentours, des communautés de communes de la Montagne du Haut Languedoc et des Hautes Terres d’Oc, des offices de tourisme locaux et environnants ainsi que ceux d’autorités, d’organismes, d’associations et

Images de l’événement


d’entreprises concernés par l’installation de la base nautique du Gua des Brasses, aux titres régional, départemental et local.

Les interventions terminées, le maire et le premier adjoint, Jean-Christophe Mialet, ont conduit une visite commentée des lieux. La jeune et pimpante base nautique du Gua des Brasses s’est ouverte aux invités. Le vent, lui, a encore joué de ses facéties pour faire frissonner quelques échines ou soulever quelques touffes de cheveux mais comme, après visite et commentaires, le moment de se restaurer s’est imposé, invitants et invités lui ont fait le coup du mépris en lui tournant le dos, finissant par l’oublier.

Sous la conduite éclairée et fort documentée de personnels EDF, quelques groupes ont terminé la journée en visitant les installations du barrage hydraulique du lac de la Raviège. Une fin d’inauguration en boucle, comme un retour aux origines, les derniers travaux entrepris sur ce barrage ayant provoqué la création puis confirmé l’existence de la base nautique du Gua des Brasses désormais pérennisée et enfin ouverte au public.

Un sens de circulation automobile

L’accès au Gua des Brasses impose la mise en œuvre d’un sens de circulation automobile. Un arrêté municipal de circulation et de stationnement est publié que les usagers sont invités à respecter.    > consulter et télécharger l’arrêté municipal